top of page

Discographie

Celmaca est un mot d’origine nahuatl, l’une des langues mexicaines a parlée à ce jour
et qui signifie divertir, procurer du plaisir.


En Duo ou en Trio, ce sera notre mission lors de ce voyage entre sons et textures,
appuyé par deux voix, divers instruments à cordes d'Amérique latine, percussions et autres.
En Trio, Sébastien Taminiau enrichit le répertoire de la finesse de son jeu,  au violon ou à la contrebasse .

Illustration : Pilar Mena Cervigón

Label : Homerecords

CANTOS BEBIDA Y MUERTE

Le deuxième album de Celmaca s’inspire des traditions et rituels d’Amérique latine qui contrastent avec un monde en constante accélération.

Invitation à la fête !!! ….

« Fiesta de muertos »  Au Mexique, la Fête des Morts s’accompagne de musiques réjouissantes et villes, campagnes et habitats se parent de couleurs vives. Les fleurs de cempasuchil, d’un jaune intense, bordent les chemins jusqu’aux cimetières et servent de guides aux âmes perdues.

Pas de fête sans « mezcal » ! Cette eau ardente et ancestrale, qui provient de l’agave au Mexique, est réputée pour soigner les âmes en peine, délier les langues et faire chanter les joyeux fêtards. 

De la fête au labeur ! Chanter au travail donne du cœur à l’ouvrage et favorise le rendement, trompant ainsi l’ennui et la souffrance. Le chant de « Coplas a la pilandera » évoque l’allégresse et invite au jeu et à la danse. Pieds nus et accompagnée de son pilon, dans une chorégraphie régulière, la broyeuse de riz soulève poussière et terre, au rythme d’une cumbia.

De la terre à la mer ! La sirène entretient une relation particulière avec les hommes. Figure mythologique érotisée, captivante et à la voix enchanteresse, elle est représentée dans la plupart des peteneras (genre musical qui fait partie du répertoire de la huasteca mexicaine). 

Avec la « Petenera del emigrante », l’homme infortuné appelle à l’aide cette Dame des eaux.

Embarquement pour la suite du voyage !!

face-I.jpg

Illustration : Yolanda Calle

Label : Homerecords

CANTANDO HISTORIAS

Le projet musical “Cantando historias” est dédié à différents personnages dont les histoires ont, d'une manière ou d'une autre, façonnés les chants et compositions de ce premier album.

Des éclats de vies récoltés ici et là, comme l'histoire de "El tejedor de sueños" qui raconte l'épopée de son peuple Tzotzil au travers du tissage de son huipil, comme celle de "Jacobo y Maria" qui redonnent vie et formes aux troncs de copal en les colorant de motifs imaginaires ou de “El ultimo hielero” qui escalade le glacier Chimoborazo accompagné de ses fidèles ânes ramenant des blocs de glaces qu'il vendra au village,....

Découvrez ici les hommages et les histoires de ces personnes incroyables. 

bottom of page